Accueil / Actualites / LUTTE CONTRE L’INSÉCURITÉ : Sidiki Kaba évoque la mise en place prochaine de la Légion des mobilités

LUTTE CONTRE L’INSÉCURITÉ : Sidiki Kaba évoque la mise en place prochaine de la Légion des mobilités

Sidiki Kaba évoque la mise en place prochaine de la Légion des mobilités

La mise en place prochaine d’une Légion des mobilités devrait contribuer à «faire reculer le sentiment d’insécurité», a indiqué jeudi à Dakar, le ministre des Forces armées, Me Sidiki Kaba. «Au plan organisationnel, la prochaine mise en place d’une Légion des mobilités qui comprendra un groupement de surveillance des autoroutes, un groupement de surveillance des routes nationales ainsi que le groupement de sécurité du Train Express régional (Ter), contribuera à faire reculer le sentiment d’insécurité», a-t-il déclaré.
Me Kaba présidait la cérémonie de remise d’épaulettes de sous-lieutenant aux aspirants du cours de formation de l’Ecole des officiers de la gendarmerie nationale, promotion «colonel Foulah Baldé», la 11e depuis la création de cette école en 2007.
Le ministre des Forces armées a souligné «la volonté du Haut commandement de la gendarmerie de réduire les accidents graves à travers une amélioration des capacités d’intervention de la gendarmerie nationale sur les routes (…)». Selon lui, cela s’est traduit par l’élaboration du plan Reagir (Réduire les accidents graves et intervenir sur les routes), lequel «comporte des mesures d’anticipation, de prévention et de réaction pour une grande sécurité sur les axes routiers».
Le ministre des Forces armées a par ailleurs signalé que le Sénégal «a adopté une stratégie globale pour améliorer la réponse sécuritaire» aux défis «complexes et multiformes, nationaux et transnationaux», auxquels les pays de la sous-région ouest-africaine se trouvent confrontés, en dépit d’une «embellie économique rassurante et des efforts d’intégration louables (…)». Dans ce cadre, Me Sidiki Kaba a évoqué «la mise en place au niveau national de structures interministérielles pour, d’une part, accroître la coordination entre les différentes forces de défense et de sécurité et, d’autre part, disposer d’un outil de formation stratégique adapté». La création du Cadre d’intervention et de coordination interministériel des opérations de lutte anti-terroriste (Cico) et de l’Ecole nationale de cyber-sécurité à vocation régionale (Encvr) entrent dans ce registre, a-t-il dit.
S’adressant aux nouveaux sortants de l’Ecole des officiers de la gendarmerie nationale, il a déclaré : «Engagez-vous sans compter dans vos missions de service de la République, montrez-vous dignes de l’histoire de la gendarmerie nationale et de vos aînés.»

 

Donec vel libero ullamcorper, faucibus augue auctor, imperdiet diam. Duis quis nibh eget urna convallis blandit. Fusce iaculis purus vitae convallis aliquet. Ut auctor nunc sed odio bibendum fringilla. Quisque egestas non magna ac tincidunt. Aenean laoreet commodo nulla, sed ultrices odio vehicula sit amet. Suspendisse erat tellus, porta et facilisis sit amet, adipiscing sed diam. Nulla condimentum arcu a pellentesque pretium. Pellentesque pharetra odio eu auctor suscipit.

Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Cras congue, felis in congue iaculis, elit enim molestie urna, ut accumsan augue magna aliquet nisi. Nullam interdum bibendum magna, eu sagittis metus convallis quis. Pellentesque vehicula purus sit amet tellus pellentesque suscipit. 

Ut dolor elit, ullamcorper quis ornare vel, congue id orci. In et orci in dolor dapibus sodales ac nec diam. Etiam vulputate erat a quam ullamcorper volutpat. Vestibulum vel feugiat sem, non molestie purus. Duis sit amet faucibus ipsum, ac aliquet urna. In hendrerit sit amet dolor vitae semper.